Analyse
Trois pistes pour activer votre épargne il y a 5 ans - mercredi 24 octobre 2012

Le rendement global de certains comptes d’épargne n’atteint même plus 1 %.
Ne restez pas passif; activez votre épargne.

La tendance baissière des comptes d’épargne ne semble pas vouloir s’interrompre. La Banque centrale européenne a encore de la marge pour réduire son taux directeur (actuellement de 0,75 %), qui dicte le niveau des taux sur l’épargne. Tant que l’économie de la zone euro ne sera pas redressée et que le problème de la crise de la dette ne sera pas liquidé, la BCE ne changera pas son fusil d’épaule. Les prochaines années risquent de n’être pas plus généreuses.
Une bonne raison de ne pas rester les bras croisés. Voici trois pistes, incluant l’usage de
notre calculateur et de notre stratégie. 

 

Compte à haut rendement

Les grandes banques, qui proposent les taux les plus faibles du marché, recueillent encore plus de deux tiers de l’épargne. Or, il existe des banques qui offrent plus du double. Si vous disposez de 10 000 euros, sur le compte classique de BNP Paribas Fortis, vous recevrez dans un an 90 euros d’intérêts… En choisissant un de nos comptes Maître-Achats, vous recevrez entre 225 et 265 euros d’intérêts…. 

 

Votre maison

Votre compte d’épargne est déjà bien garni et vous cherchez à affecter votre argent à des projets plus rentables ? La solution est peut-être chez vous. Remplacez votre vieille chaudière par une neuve, moins énergétivore. Cela fera baisser votre facture de chauffage. Isolez le toit de votre maison. Votre retour sur investissement sera rapide.

 

En Bourse

Si votre compte d’épargne regorge de liquidités dont vous savez que vous n’aurez pas besoin avant plusieurs années, les conserver va vous appauvrir, puisque l’inflation augmentera plus vite que le rendement de votre épargne. Vous avez intérêt à envisager d’autres placements. Et pourquoi pas la Bourse ? Certes, tout le monde est à présent bien conscient des fortes fluctuations qu’elle peut connaître. Mais une stratégie bien pensée, sur le long terme, peut donner de bons résultats, tout en minimisant les risques.

 

Partagez cet article