Analyse
Placer sans risque à 2 ans : les formules il y a un an - jeudi 29 octobre 2015

Vous disposez de 250 000 euros dont vous aurez besoin dans deux ans pour acheter un appartement. Dans quoi pouvez-vous investir sans risque de perte ?

La hausse des taux n’est pas pour tout de suite. Mieux vaut donc se concentrer sur la préservation du capital plutôt que sur le rendement, accepter que cela ne rapportera que quelques milliers d’euros, et répartir l’argent dans 3 institutions au moins pour dormir tranquille.
Soyez toutefois attentif aux promotions. Deutsche Bank et Keytrade Bank ont lancé par le passé des actions «4 % pour 4 mois». En cas d’une telle offre, vous pourrez franchir le pas.

 

Comptes d’épargne des grandes banques

Le produit est très flexible mais la quasi-totalité des grandes banques ne propose plus qu’un taux de base et une prime de fidélité de 0,10 %.

 

Comptes des acteurs en ligne

Avec 1,40 % net, le compte d’épargne ME3 de MeDirect est le plus généreux (bien qu’il faille attendre trois mois pour retirer de l’argent). N’y placez pas la totalité des 250 000 euros car votre argent n’y sera garanti qu’à hauteur de 100 000 euros par le système de garantie des dépôts.
Pour le reste et/ou vu que vous aurez peut-être besoin de votre argent un peu avant ou après deux ans, mieux vaut privilégier un compte avec un taux de base élevé et une prime de fidélité réduite. Sur une période aussi courte, la perte de la prime en cours de constitution (elle est octroyée de 12 en 12 mois) pourrait en effet grever le rendement. Dans ces conditions, nous recommandons le Compte Flex de NIBC Direct (1,05 %) ou le compte Flex Epargne de MoneYou (taux de base de 0,80 % et prime de fidélité de 0,40 %).

 

Comptes à terme

Au niveau des comptes à terme, il existe quelques offres intéressantes à 1 et 2 ans. Si on exclut les banques maltaises Nemea et Izola Bank, trop récentes que pour pouvoir juger de leur fiabilité, NIBC Direct est la plus intéressante à 1 an avec un rendement net de 1,28 %. Il s’agit toutefois d’une offre temporaire, valable jusqu’au 26 novembre. A 2 ans, la plus généreuse est MeDirect avec 1,31 % net.
Avec un compte à terme, votre taux sera bloqué jusqu’à l’échéance. Intéressant si la baisse des taux se poursuit. Attention : en cas de souci, il vous sera plus difficile de récupérer votre argent avant le terme prévu.

 

Assurances-épargne

Les meilleures assurances-épargne offrent 2,50 à 3,25 % net, mais les frais d’entrée et de sortie pèsent lourd. Ce placement doit s’envisager pour au moins 8 ans. Les intérêts en cas de retrait les 8 premières années sont soumis au précompte mobilier (25 %). Et à cause des frais, vous risquez de ne pas récupérer votre capital de départ.

 

Obligations

Les obligations en euro ne sont pas mieux loties. Le rendement des émetteurs avec une solvabilité acceptable ne dépasse pas 1 % dans la plupart des cas. Pour un meilleur rendement, vous devriez vous tourner vers des émetteurs plus risqués.

 

Devises étrangères

Avec un compte à terme ou une obligation en devise, vous vous exposeriez au risque de dépréciation de la devise, sans assurance de récupérer la totalité de votre mise.

 

Fonds de placement

Malgré l’offre abondante en Belgique, très peu de fonds sont envisageables, compte tenu des fluctuations qu’ils peuvent subir. Seule alternative éventuelle : les fonds monétaires, qui n’offrent certes pas de garantie du capital mais un risque de perte très limité. Cependant, leurs bénéfices sont quasi inexistants en raison de la faiblesse des taux et des frais élevés.

Partagez cet article