Analyse
Crelan et Banca Monte Paschi dans la tourmente ? il y a un an - mercredi 27 janvier 2016

Crelan victime d’une très importante fraude, Banca Monte Paschi dans une mauvaise passe.

Les clients, les épargnants et les coopérateurs de Crelan n’ont rien à craindre.
Pour Banca Monte Paschi Belgio, nous sommes plus prudents, vu le risque de contamination de la maison-mère italienne (souffrante) sur la filiale belge (toujours saine), et déconseillons ses produits d’épargne.

 

Crelan

La banque coopérative Crelan, ex-Crédit Agricole et maison-mère de Keytrade Bank et Europabank, a été victime d’une importante fraude organisée depuis l’étranger. Le dommage s’élève à 70 millions d’euros maximum. La fraude a été mise à jour par des contrôles internes, sans qu’aucun autre détail ne soit donné. Selon la banque, les 920 000 clients et coopérateurs n’ont rien à craindre. Avec ses 1,1 milliard d’euros de fonds propres (grâce aux réserves constituées dans le passé), Crelan figure parmi les banques belges les mieux capitalisées. Même en cas de dommage de 70 millions, le ratio de solvabilité resterait nettement supérieur au ratio fixé par le législateur. Au 1er semestre 2015, Crelan a réalisé un bénéfice d’un peu plus de 35 millions, soit la moitié du préjudice maximal. Ce montant, extrapolé au second semestre, pourrait laisser augurer un bénéfice minime pour l’ensemble de l’année, mais la banque a déjà fait savoir qu’elle présentera pour 2015 prochainement un résultat positif (y inclus l’impact de la fraude).

 

Banca Monte Paschi

A plusieurs reprises ces derniers temps, la banque a été contrainte de relever son capital. Et la situation s’est encore aggravée la semaine dernière, avec la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de questionner six banques italiennes sur le montant et la gestion de leurs créances douteuses. Les épargnants craignent que la BCE n’exige des amortissements complémentaires sur ces créances, provoquant ainsi de grosses pertes et rendant incontournable une nouvelle augmentation de capital. Depuis le début de l’année, le cours de la banque a chuté de 39 %. La filiale belge, Banca Monte Paschi Belgio, qui propose différents comptes d’épargne et comptes à terme, est une entité juridique séparée soumise au contrôle de la FSMA et au système belge de garantie des dépôts.

 

Concrètement, cela signifie que si la maison-mère italienne devait chavirer, elle n’entraînerait pas forcément la filiale belge dans sa chute. Toujours est-il que les liens étroits entre les deux pourraient jouer en défaveur de la banque belge, voire menacer sa survie. Pour cette raison, nous déconseillons les comptes d’épargne et comptes à terme de cette banque.

 

Partagez cet article