Analyse
Nemea en difficultés il y a un an - mardi 3 mai 2016

Nouveau rebondissement pour Nemea, une banque maltaise qui propose des services financiers en Belgique depuis 2015, et dont on vient d’apprendre la mise sous tutelle par le gendarme financier maltais, la MFSA, en raison de lacunes réglementaires graves.

Dès le début, nous vous avions conseillé d'éviter Nemea car cette banque nous semblait trop risquée pour diverses raisons.
Utilisez
notre sélecteur afin de trouver un compte adapté à votre profil.

 

Mise sous tutelle

L’inspection menée en avril par la MFSA, conjointement avec la Banque centrale européenne (BCE), a débouché sur la mise sous tutelle de la banque afin de protéger les intérêts de ses déposants. Ces derniers ne peuvent pour l’instant retirer qu’un maximum de 250 euros par jour. A ce stade, rien n’indique que Nemea ne soit plus en mesure de rembourser ses clients (la banque n’a pas été déclarée en faillite), mais si ce devait finalement être le cas, le fonds de garantie maltais sera alors chargé de rembourser les clients à concurrence de 100 000 euros par personne.

 

Une banque risquée

Nemea est arrivée en Belgique en 2015 en tentant d’attirer les épargnants avec des taux bien supérieurs à ceux du marché. A l’époque, la banque proposait ainsi un taux de 4 % brut sur un compte à terme à cinq ans.

 

Nous avions toutefois émis des doutes à plusieurs égards. La petite taille de Nemea, nos doutes sur la façon dont elle allait gérer sa croissance, nos doutes aussi sur sa capacité à offrir du 4 %, alors que les taux sont beaucoup plus faibles, nous avaient incités à vous conseiller de rester à l’écart. Un premier avertissement sérieux s’était d’ailleurs déjà produit en février dernier, lorsque Nemea a communiqué qu’elle n’acceptait plus de nouveaux clients.

 

Suite aux derniers événements, Nemea a mis en place un numéro de contact pour ses clients : 00 356 2570 8100. La banque peut aussi être jointe par courrier électronique : serviceclient@nemeabank.com.

Partagez cet article