Analyse
Banca Monte Paschi : protégez votre épargne il y a un an - vendredi 8 juillet 2016

La maison-mère italienne de Banca Monte Paschi Belgio, une banque présente depuis de nombreuses années en Belgique, connaît de graves difficultés.

Par prudence, transférez votre épargne ailleurs ou pour le moins, la part qui dépasse les 100 000 euros protégés par le Fonds de garantie belge.

 

Cela fait longtemps que les banques italiennes sont dans de sales draps, mais le Brexit a considérablement aggravé la donne. En ligne de mire, notamment, Banca Monte Paschi di Siena, qui croule sous les créances douteuses (prêts qu’elle a consentis et dont la probabilité de remboursement est devenue quasi inexistante). Une augmentation de capital, pour apurer ces pertes, devient inévitable, mais quel investisseur serait encore prêt à mettre de l’argent dans ce groupe, alors que la valeur de son action a chuté de 99 % en dix ans ? L’Etat italien cherche une solution pour renflouer les caisses de la banque, et du secteur financier italien dans son ensemble, mais les nouvelles règles européennes, selon lesquelles un Etat ne peut venir en aide à une banque si les actionnaires et les créanciers ne sont pas mis préalablement à contribution, compliquent la tâche.

 

Si la maison-mère italienne devait chavirer, sa filiale en Belgique, Banca Monte Paschi Belgio, ne tomberait pas forcément en faillite. Elle constitue une entité juridique distincte, avec son propre capital. Mais il est vrai que la filiale belge a octroyé des prêts à sa maison-mère italienne. En cas de faillite (et le risque est réel), la survie même de la branche belge pourrait être menacée. Cela nous amène à vous recommander, par prudence, de transférer votre épargne dans une autre banque. Si vous restez quand même chez Banca Monte Paschi Belgio, veillez à ce que votre avoir n’y dépasse pas 100 000 euros, le maximum couvert par le Fonds de garantie belge.

 


Partagez cet article