Analyse
Optima Banque : un bon début il y a 11 mois - jeudi 15 septembre 2016

Les curateurs de la banque en faillite Optima ont déjà rassemblé 57 millions pour rembourser les créanciers.

Qui est d’abord payé ?

L’argent récolté est prioritairement affecté au paiement des arriérés de salaires du personnel et au dédommagement du Fonds de garantie des dépôts, qui a jusqu’ici déboursé 40 millions d’euros. Celui-ci devant être prochainement indemnisé, le contribuable ne paiera donc pas les pots cassés. Optima Banque reste certes avec un trou de 115,7 millions d’euros, mais celui-ci tend à diminuer. Il resterait encore 59 millions d’euros à récupérer.

 

Quid des dépôts supérieurs à 100 000 euros ?

Les créances restantes d’une valeur de 59 millions d’euros seront plus difficiles à couvrir. Néanmoins, il n’est pas exclu que les épargnants qui avaient placé plus de 100 000 euros chez Optima puissent encore être remboursés, en tout ou en partie. Le fait qu’ils soient ou non remboursés dépend de la façon dont le pôle immobilier Optima Global Estate (OGE) réussira sa relance. Optima Banque a en effet encore une créance ouverte sur OGE de 7 millions d’euros. Le logiciel de planning financier est également mis en vente, ce qui pourrait rapporter une jolie somme.

Partagez cet article