News
Pour épargner sans risque : compte d’épargne ou assurance-épargne ? il y a 2 mois - jeudi 19 octobre 2017
Tout dépend de la durée prévue.

Si vous avez placé 10 000 EUR sur un compte d’épargne auprès d’une grande banque, un an plus tard, vos intérêts ne dépassent pas 11 EUR.
Si vous aviez placé cet argent dans une assurance-épargne, vous auriez 210 EUR. L’assurance-épargne est donc une alternative appréciable, sans risque supplémentaire. Mais ce n’est pas pour autant LA solution pour toute votre épargne.
Une donnée importante à garder en tête : 8 ans !

Le rendement du compte d’épargne est certes microscopique, mais le système offre un avantage à ne pas négliger : l’argent est disponible rapidement et sans frais. Le compte d’épargne est donc la formule indiquée pour l’argent que vous voulez garder à portée de main pour un éventuel coup dur ou un projet précis à court terme (nouvelle voiture, travaux dans votre maison…).
Pour l’argent que vous pouvez avec certitude laisser placé pendant longtemps, optez pour l’assurance-épargne, alias la branche 21. Avant longtemps, cela veut dire 8 ans au moins. C’est la durée nécessaire pour être exempté du précompte mobilier. Car si vous retirez votre argent avant 8 ans, vous serez soumis au précompte de 30%. 8 ans, c’est aussi le temps nécessaire pour amortir les frais d’entrée et la taxe d’assurance de 2% dus sur chaque nouveau versement. Enfin, après 8 ans, les frais de sortie sont moins élevés, voire inexistants alors qu’avant ce délai ils peuvent atteindre 5%, voire davantage.

Pour un choix éclairé, utilisez notre sélecteur de comptes d'épargne et notre sélecteur d'assurances-épargne.

Partagez cet article