Dossier
Parmi les trois formules à avantage fiscal : l'assurance épargne-pension

Articles

  • Article
    L'assurance épargne-pension il y a 3 ans - vendredi 20 février 2015
    L’assurance épargne-pension est un contrat d'assurance-vie qui garantit le capital et un rendement minimum. Comme il s’agit d’une formule sans risque, on en attend à long terme un rendement moins élevé qu’avec un fonds d’épargne-pension. 

     

    Deux types de contrats

    - Contrats avec rendement minimum garanti. L’assureur garantit le rendement brut minimum (donc sans tenir compte des frais et de l’impôt). Il peut verser en sus une participation bénéficiaire, mais celle-ci n’est pas garantie.
    - Contrats sans rendement minimum garanti. L’assureur ne garantit rien (ou à peine) en termes de rendement. La seule certitude est que le rendement brut ne sera pas négatif. L’éventuelle participation bénéficiaire formera (pratiquement) la seule source de revenus. Le rendement garanti étant très faible, les assureurs peuvent prendre un peu plus de risques dans leurs placements. De tels produits devraient donc en principe obtenir surtout de bons résultats en cas de climat boursier positif.

     

    Pour qui ?

    Les contribuables âgés de 18 à 64 ans, le dernier versement devant intervenir au plus tard le 31 décembre de l’année au cours de laquelle on a 64 ans.

     

    Montant à investir

    Le montant maximum donnant droit, pour l'instant, à un avantage fiscal de 30% s’élève à 960 euros par contribuable. Pour un avantage fiscal de 25%, il est de 1 230 euros.

     

    Partagez cet article