News
La taxe Tobin se fait attendre il y a 2 mois - mercredi 28 juin 2017
La France a gelé les négociations sur le lancement de la taxe sur les transactions financières.

Depuis des années, une dizaine de pays de la zone euro négocient le lancement d’une taxe Tobin européenne, l’équivalent de notre taxe boursière prélevée à tout achat et vente d’un produit coté en Bourse. A l’origine, les différents Etats de l’Union avaient déclaré qu’ils ne poursuivraient l’idée que si tous les pays, sans exception, étaient d’accord.

Or, lors du dernier Conseil européen, le vendredi 23 juin à Bruxelles, le nouveau président français Emmanuel Macron a mis au frigo la poursuite des négociations sur la taxe Tobin. La France craint que, suite à cette taxe, Paris ne perde de son pouvoir d’attraction en tant que centre financier, alors que, dans la perspective du Brexit, un grand nombre d’acteurs financiers comptent déménager leurs activités de Londres vers le continent.

De son côté, la Belgique émet des doutes sur la taxe Tobin depuis des années et n’a, pour cette raison, toujours pas donné son aval. Une indécision d’ailleurs encore renforcée en 2016 par le flop de la taxe sur la plus-value.

 

Partagez cet article