News
Dividendes de parts de coopérateurs : vers une plus grande exonération fiscale il y a 6 mois - mercredi 11 octobre 2017
C’est une des conséquences des accords de l’été de notre gouvernement.

Moins d’impôts sur les dividendes

Selon les accords de gouvernement conclus cet été (qui doivent être confirmés dans des textes de loi), à partir de 2018, le précompte mobilier (30%) sera supprimé sur la première tranche de 627 EUR de dividendes d’actions.

Aussi, le montant fiscalement exonéré pour les dividendes versés par les sociétés coopératives (qui est actuellement de 190 EUR) sera vraisemblablement repris dans ce montant global de 627 EUR.

Quelles conséquences en 2018 ?

– Si vous percevez des dividendes de parts de coopérateur et aucun dividende d’actions cotées en Bourse, vos premiers 627 EUR de dividendes de parts de coopérateur devraient être exonérés de précompte mobilier (au lieu des premiers 190 EUR actuellement).

– Si vous percevez des dividendes d’actions cotées en Bourse mais aucun dividende de parts de coopérateurs, vos premiers 627 EUR de dividendes d’actions seront exonérés de précompte mobilier.

– Si vous perceviez déjà des dividendes de parts de coopérateurs (et bénéficiez dès lors déjà d’une exonération sur les premiers 190 EUR de ces dividendes), mais que vous percevez aussi des dividendes d’actions cotées en Bourse, votre gain en 2018 en matière d’exonération portera sur un montant de seulement 437 EUR (627 - 190 EUR).

 

Partagez cet article