Article

Accord à l’amiable Fortis

il y a un mois - mardi 5 février 2019
Vous n’avez pas encore reçu d’indemnité ? Pourquoi ?

Dans le cadre de l’accord à l’amiable Fortis, tant Monsieur D. que son frère devaient introduire leur demande avant le 31 décembre 2018 s’ils voulaient entrer en ligne de compte pour un paiement anticipé de 70% de l’indemnité. Mais alors que son frère a déjà reçu son paiement, Monsieur D., lui, n’a toujours rien reçu. Pourquoi ?

Plusieurs phases de paiement

Le nombre de demandes d’indemnités a été à ce point élevé que tous les formulaires n’ont pu être enregistrés, analysés et traités au même moment. Fin décembre 2018, seule une partie des demandes avaient déjà été traitées, et les paiements anticipés, effectués. Si vous n’avez encore rien reçu, cela signifie que votre demande est toujours en cours de traitement. Les raisons de ce retard peuvent s’expliquer par divers facteurs, comme le moment où vous avez introduit votre demande, la manière dont celle-ci a été faite (par internet, par courrier postal, via une association de défense des intérêts) ou tout simplement la complexité de votre dossier… Lorsque votre demande aura été traitée et acceptée, vous en serez averti par écrit. Vous recevrez alors votre premier paiement à la fin du premier trimestre de 2019, voire au début du deuxième.

Et si vous n’avez pas encore introduit votre demande ?

Si vous avez détenu des actions Fortis à n’importe quel moment entre le 28 février 2007 et le 14 octobre 2008, et en détenez les preuves matérielles, vous pouvez toujours introduire une demande d’indemnisation. Et ce, même si les actions ont été vendues par la suite.
Vous avez jusqu’au 28 juillet 2019 pour le faire. A cette fin, procurez-vous le formulaire ad hoc en vous rendant sur le site internet www.forsettlement.com (à remplir en ligne ou à télécharger), en appelant le call center (0800/268 32 ou 02/557 59 00) ou encore en envoyant un e-mail à for-settlement@computershare.com. Ce formulaire doit être utilisé obligatoirement, et ensuite envoyé au Claims Administrator (Computershare Investor Services PLC), accompagné des pièces justificatives.

Partagez cet article