Article
Aout 2008 : nous faisons le point il y a 9 ans - vendredi 1 août 2008

Depuis plus d’un mois, Deminor, Test-Achats et VEB contestent la qualité et la fiabilité de l’information transmise par Fortis. Test-Achats et Deminor ont envoyé plusieurs lettres ouvertes à Fortis ainsi qu’à la Commission bancaire financière et des assurances et quelque 4000 investisseurs belges se sont déjà enregistrés auprès de Test-Achats pour faire valoir leurs droits.

 

Fortis refuse toujours de convoquer une assemblée générale extraordinaire
Le conseil d’administration de Fortis du 1er août 2008 a lancé l’initiative d’organiser des sessions d’information informelles. Cette initiative arrive trop tard, et ne permettra pas de rétablir la confiance entre les actionnaires de Fortis et son management d’une part, et son Conseil d’Administration d’autre part. Trois semaines après l’augmentation de capital, le départ de monsieur Votron et le retrait de son poste par monsieur Mittler ne rassurent pas les actionnaires quant à la stratégie et à la ligne de conduite maintenue par le conseil d’administration. Nous réclamons une communication optimale de l’information vers les actionnaires ainsi qu’un renforcement de la position de ceux-ci. La non-convocation d’une assemblée générale extraordinaire par Fortis est un signe de mépris des droits et intérêts des actionnaires. Une assemblée générale extraordinaire est un instrument important et formel qui permettrait aux actionnaires d’entendre les justifications du conseil d’administration de Fortis. Afin de permettre aux actionnaires de valider les choix pris par le conseil d’administration et le management, Deminor, Test-Achats et VEB ont ouvert leurs sites internet respectifs pour l’enregistrement des noms des actionnaires demandant la convocation d’une assemblée générale et du nombre de titres en leur possession. En effet, les actionnaires qui représentent ensemble 10 % des actions ont le droit de convoquer une assemblée générale et d’en établir l’ordre du jour. Dès lors, lorsque suffisamment d’actionnaires se seront enregistrés, Deminor, Test-Achats et VEB prendront les dispositions nécessaires pour convoquer cette assemblée générale extraordinaire et en fixer l’ordre du jour.

 

 Les raisons 
Il y a trois raisons majeures pour convoquer une assemblée générale extraordinaire. 
Tout d’abord, le conseil d’administration de Fortis doit justifier sa large responsabilité dans les événements qui ont conduit aux mesures d’urgence prises le 26 juin 2008 et appliquées sans que les actionnaires ne puissent y participer. Parmi ces mesures : une augmentation de capital et l’absence de distribution d’un dividende. Ces mesures sont tout à fait en contradiction avec l’image que le Conseil d’administration a voulu donner lors de la récente assemblée générale des actionnaires. L’assemblée générale extraordinaire est un podium de discussion entre les gestionnaires et les actionnaires quant au plan de solvabilité, à son exécution et à la gestion poursuivie.
Ensuite, les actionnaires doivent avoir la possibilité de discuter avec le conseil d’administration du futur de Fortis et des mesures à prendre afin de rétablir leur confiance dans le groupe. Il est primordial que les actionnaires puissent s’exprimer au sujet de l’évolution des choses.
Enfin, l’assemblée générale extraordinaire doit ouvrir le débat de la gouvernance d’entreprise au sein de Fortis. La gouvernance et la structure de Fortis devraient être modernisées. La composition et la répartition des pouvoirs du conseil d’administration, le renforcement du contrôle par les actionnaires, le changement de la politique de rémunération et la simplification de l’exercice des droits de vote sont des sujets qui doivent être discutés.

Ce que nous souhaitons, c’est un groupe Fortis financièrement solide, qui soit à même de faire face aux turbulences des marchés financiers et qui informe correctement ses actionnaires, de façon à ce que ceux-ci aient leur mot à dire.

 

 Assemblée générale
Nous souhaitons que l’assemblée générale extraordinaire se tienne au courant du mois de novembre 2008. Test-Achats travaille main dans la main avec Deminor et la VEB pour y arriver.
Si suffisamment d’actionnaires se prononcent en faveur d’une assemblée générale extraordinaire, celle-ci pourra être convoquée. Dans ce cas, nous vous demanderons de nous signer une procuration concernant la convocation d’une assemblée générale extraordinaire, tant de la société néerlandaise Fortis N.V. que de la société belge Fortis N.V./S.A.  

 

Partagez cet article