Article
Citibank va en appel il y a 6 ans - mercredi 15 décembre 2010
Citibank Belgium conteste la décision du tribunal du 1er décembre 2010, selon laquelle elle a trompé ses clients, et va en appel. 

Selon Citibank, le jugement du 1er décembre comporte de nombreuses décisions positives : disculpation complète de la banque et de ses employés pour les charges de détournement frauduleux et de blanchiment d'argent, confirmation du fait que la faillite de Lehman Brothers était imprévisible et que la banque n'avait aucune intention de tromper ses clients. 

Par ailleurs, Citibank ouvre à nouveau son offre de transaction (récupérer immédiatement une part significative de leur investissement) pour les 2 % de clients concernés qui n’avaient pas accepté l’offre faite début 2010. 

Nous ne sommes pas vraiment surpris. 
Comme nous l’écrivons depuis le début de cette procédure, ce procès pose des questions de principe qui ne sont pas encore tranchées par d’autres tribunaux ou notre cour de cassation. Vu cette incertitude juridique, il est logique que Citibank continue à se défendre. Même s’il est certain que Citibank a commis des fautes en vendant activement les placements garantis par Lehman Brothers, les questions subsistent. Quand interviendra le jugement définitif ? Sera-t-il positif pour les victimes ? 

D’autre part, la méthode d’indemnisation retenue par le tribunal de première instance de Bruxelles était quelque peu surprenante. Et sa motivation trop succincte pour pouvoir en tirer des enseignements en matière de protection des investisseurs. On peut s’attendre à ce que, même si Citibank est à nouveau condamnée en appel, la méthode d’indemnisation soit différente. 

Partagez cet article