Article
Citibank : suite il y a 9 ans - lundi 15 décembre 2008

Test-Achats a rencontré le parquet de Bruxelles dans le cadre du dossier Citibank relatif à la distribution des produits Lehman Brothers. 

Pour rappel, quelque 460 clients Citibank lésés se sont manifestés à ce jour auprès de nos services. Compte tenu du refus catégorique de Citibank de négocier une intervention globale en faveur des épargnants lésés, nous avons analysé différentes voies de recours possibles. A ce stade, nous vous invitons à vous joindre officiellement à l’enquête du parquet. Cela ne vous offre pas la garantie d’être indemnisé, mais en aidant le parquet à mener son enquête, cela augmente les chances d’indemnisation. Pour ce faire, le mieux est de vous manifester par la voie d’une déclaration de personne lésée. Nous vous proposerons bientôtt un formulaire-type. En nous le renvoyant dûment complété, nos abonnés pourront par ailleurs bénéficier des services d’un avocat qui relayera leur dossier au parquet.

 

Introduisez une déclaration de personne lésée
En vous déclarant comme personne lésée, vous vous faites connaître du parquet qui pourra, si nécessaire, vous demander des compléments d’information utiles à son enquête. Il vous informera de la suite réservée au dossier :
– sa mise à l’instruction si nécessaire,
– la fin de l’enquête, c’est-à-dire de l’information ou de l’instruction judiciaire,
– la date d’audience si l’affaire vient devant le tribunal correctionnel ou
– son classement sans suite et les raisons de ce classement, si tel devait être le cas.

Une telle déclaration ne pouvant être envoyée par courrier au parquet de Bruxelles, vous devrez vous y présenter en personne ou vous faire représenter par un avocat. 
Pour vous faciliter la tâche, nous vous proposons de faire cette démarche par l’intermédiaire de notre avocat.

 

Quelles informations devrez-vous fournir ?
Pour que votre plainte puisse être traitée de manière optimale, vous avez intérêt à introduire un dossier aussi complet que possible. Nous vous invitons à y fournir :
– le nom exact du produit/des produits auxquels vous avez souscrit(s). Mais attention, certains produits portant le même nom existent sous des versions différentes ;
– la date de la souscription à ce placement ;
– le montant investi ;
– une description de la manière dont vous avez connu le produit (appel téléphonique, dépliant publicitaire, courrier émanant de votre agence, courriel,...) ;
– l’agence concernée par la transaction ;
– la réalisation ou non de votre profil d’investisseur ;
– un résumé des informations, arguments et conseils qui ont été avancés par la banque ;
– une copie du contrat de souscription ; 
– tous les documents encore en votre possession (fiches d’information, courrier, documents manuscrits, profil financier,…).

Partagez cet article