Analyse
ABB il y a 20 ans - lundi 5 janvier 1998

ABB

Asea Brown Boveri (1 865 CHF), groupe helvético-suédois, est actif dans la production et la distribution d'énergie, les systèmes industriels et le transport. La souplesse de sa structure (il est divisé en 1 300 sociétés elles-mêmes divisées en 5 000 centres largement autonomes) lui permet en dépit de sa grande taille de s'adapter parfaitement aux besoins de sa clientèle. Le cours a récemment reculé de 25 %, e.a. en raison de la crise en Asie, où le groupe réalise 1/4 de son chiffre d'affaires. Mais ABB a réagi très vite, en annonçant une restructuration. Il va déplacer une bonne partie de sa production vers l'Asie, pour bénéficier de la dévaluation des devises locales, pour augmenter sa compétitivité et pour gagner des parts de marché au niveau mondial, alors que la demande reprend en Europe (57 % du chiffre d'affaires). En outre, cela lui permettra d'être bien placé pour profiter de la croissance lorsque tôt ou tard elle reprendra en Asie. Cette restructuration pèsera sur les résultats de 97 et de 98, mais garantit une forte progression des bénéfices par la suite. Pour 98 nous tablons, hors frais exceptionnels de restructuration, sur une croissance bénéficiaire de 25 à 30 %. ABB fait preuve d'une très bonne faculté d'adaptation, et la restructuration annoncée offre de belles perspectives. Action correctement évaluée. Acheter.

 

ABB

La baisse du cours (en CHF) due à la crise asiatique est exagérée. ABB a pris les mesures nécessaires. Acheter.

 

 

Partagez cet article