Analyse
BAT il y a 19 ans - lundi 26 janvier 1998

BAT

Le britannique BAT (572 p.) est le numéro deux mondial du tabac (75 % du chiffre d'affaires). Il est actif aussi dans les assurances, avec Farmers' aux USA et Allied Dunbar et Eagle Star en Europe. Les résultats 97 du groupe ne seront pas excellents. Ils ont souffert de la forte appréciation de la livre, notamment par rapport aux devises asiatiques (réduction après conversion en livres des bénéfices réalisés à l'étranger). BAT réalise en effet 11 % de son chiffre d'affaires en Asie. En outre, les frais (114 millions de GBP) liés aux accords sur le tabac avec deux Etats américains ont aussi pesé sur les résultats. L'année 98 sera très importante pour BAT. D'une part, au 3e trimestre, sa branche assurances sera scindée du groupe et fusionnée avec l'assureur suisse Zurich. Cette activité pourra ainsi mieux se développer et acquérir une position dominante dans le secteur. D'autre part, on espère pour cette année la résolution du Congrès américain sur le fond de dédommagement des victimes du tabac. Cela lèvera les incertitudes liées aux nombreux procès intentés aux USA. Par ailleurs, BAT continue à se développer dans les pays émergents, très prometteurs.

Le cours pourrait encore fortement fluctuer jusqu'à l'accord attendu du Congrès sur le fond de dédommagement des victimes du tabac. Mais la stratégie du groupe est prometteuse et l'action est bon marché. Acheter. Lors de la scission des activités assurances, les actionnaires recevront des titres du holding qui contrôlera la nouvelle société d'assurances ainsi que des titres de la nouvelle BAT, qui se concentrera sur le tabac. Nous y reviendrons en temps opportun.

 

BAT

 

 

 Le cours (en p.) devrait repartir à la hausse lorsque l'incertitude liée au tabac aux USA sera levée. Acheter.

 

 

Partagez cet article