Analyse
Kredietbank Luxembourgeoise il y a 19 ans - lundi 16 février 1998

KREDIETBANK LUXEMBOURGEOISE

La Kredietbank Luxembourgeoise (KBL), banque soeur de la Kredietbank appartenant elle aussi au groupe Almanij, vient d'acquérir 70 % de la banque espagnole Urquijo, spécialisée en gestion de patrimoine et banque d'affaires, segments sur lesquels la KBL met également l'accent. Cette opération permet à la KBL de se renforcer en Europe en tant que banque spécialisée, et d'utiliser son savoir-faire à l'échelon international. En 97, la banque avait déjà conclu une alliance avec une banque régionale italienne, la Banca Popolare Vincentina, et elle est toujours à la recherche d'opportunités d'acquisitions en France, Grande-Bretagne et Suisse. Par ailleurs, la KBL a l'intention de vendre ou de sous-traiter certaines activités (p.ex. les tâches administratives liées au sicav), qui offrent peu de valeur ajoutée. Enfin, la constitution d'un nouveau grand groupe autour d'Almanij, Kredietbank, CERA et le groupe d'assurances ABB ne changera rien pour la KBL à court terme (elle restera une filiale cotée en Bourse d'Almanij). A plus long terme cependant, la montée en puissance du groupe pourrait avoir des effets positifs sur la banque luxembourgeoise. Grâce à sa stratégie d'expansion internationale et à sa spécialisation dans certaines niches très rentables, la KBL a d'excellentes perspectives selon nous. L'action ordinaire (90 250 LUF) reste bon marché. Nous préférons cependant l'action privilégiée (67 000 LUF), qui pour un cours moins élevé offre le même dividende.

 

KBL/KBL PRIV.

 

 

La KBL est une de nos bancaires favorites. Préférez l'action privilégiée (en gras), meilleur marché

 

Partagez cet article