Analyse
ABB il y a 20 ans - lundi 2 mars 1998

ABB - Résultats 97

Asea Brown Boveri (ABB; 2 000 CHF) est un groupe helvético-suédois spécialisé dans la production et la distribution d'énergie, les systèmes industriels et le transport. L'année 1997 a été difficile pour ABB qui a vu ses ventes reculer de 7 % et son bénéfice chuter de plus de 45 %. En cause : la crise asiatique, l'annulation d'un très important contrat en Malaisie, la stagnation des investissements en Europe mais aussi le coût (70,4 CHF par action) de la rapide et opportune contre-offensive menée par le groupe. En effet, ABB a délocalisé 16 500 emplois de l'Europe vers l'Asie et s'est attaché à rationaliser ses sites industriels pour améliorer une productivité qui est déjà la meilleure du secteur. Hors cet élément exceptionnel, le bénéfice par action a crû de 13 %, à 93,80 CHF par action, notamment grâce à l'amélioration des marges bénéficiaires. La délocalisation en Asie donnera à ABB un double avantage compétitif : coûts de production réduits et moindre sensibilité aux fluctuations des devises asiatiques. Ces efforts porteront leurs fruits à partir de 1998 pour aboutir en l'an 2000 à un chiffre d'affaires de 50 milliards USD (+ 60 % par rapport à 1997), soutenu par une forte reprise en Asie et en Amérique latine. Le bénéfice par action devrait atteindre 240 CHF (+ 250 %) en 2000. Solidité financière, excellent management, très bon positionnement stratégique sur les marchés en développement (Europe de l'Est, Asie, Amérique latine et Afrique) rendent ABB incontournable. L'action est correctement évaluée. continuer à acheter.

ABB

La réorganisation inspire la confiance et le cours (en CHF) repart à la hausse. Acheter.

 

 

Partagez cet article