Analyse
Belgolaise il y a 20 ans - lundi 9 mars 1998

BELGOLAISE - RESULTATS 97

La Belgolaise (11 250 BEF), banque orientée surtout vers l'Afrique et filiale à 55 % de la Générale de Banque, a enregistré une lourde perte en 97 et ne distribuera pas de dividende cette année. En cause surtout, les problèmes au Congo, qui ont contraint la banque à fortement augmenter ses provisions pour non-remboursement de crédits. En outre, la Belgolaise a réalisé nettement moins de plus-values sur son portefeuille (d'obligations) propre et a établi une importante provision en vue d'une restructuration énergique. Elle entend réduire sa dépendance par rapport au Congo (46 % de ses revenus) ainsi que la part des plus-values sur portefeuille-titres dans son bénéfice. Elle compte donc renforcer son réseau dans d'autres pays d'Afrique et réorienter ses activités vers la banque d'affaires et la gestion de patrimoine. Elle va aussi réduire son personnel pour diminuer ses coûts. Ces mesures devraient fortement améliorer sa rentabilité dans les 3 ans à venir. Selon nous, le plan de la banque devrait porter ses fruits, mais les premières années les coûts de restructuration pèseront sur le bénéfice. En outre, Belgolaise présente un risque supérieur à la moyenne du secteur. L'action est bon marché, néanmoins nous n'achèterions pas pour l'instant. Vous pouvez conserver.

 

BELGOLAISE 

Problèmes en Afrique et projets de restructuration ont pesé sur le cours. Ne pas acheter pour le moment.

 

 

Partagez cet article