Analyse
Delhaize il y a 20 ans - lundi 30 mars 1998

DELHAIZE - résultats 97

Contrairement à son concurrent GIB (voir ci-dessous), le distributeur Delhaize (2 435 BEF) a enregistré de très bons résultats en 1997, avec un bénéfice de d'environ 96 BEF, contre 85 BEF en 96 (en hausse de près de 13 %). Le groupe a aligné de belles performances sur tous les marchés où il est présent : Belgique, Etats-Unis, Grèce, France, Tchéquie et depuis peu Thaïlande et Indonésie. En outre, la hausse du dollar (+ 15 % par rapport à 1996) a gonflé le bénéfice de la filiale américaine Food Lion, qui représente 2/3 du bénéfice du groupe, après conversion en francs belges. Pour 1998 nous tablons à nouveau sur une croissance bénéficiaire de plus de 10 %, à 107 BEF par action : les résultats des premiers mois sont bons, et en outre la chaîne américaine de supermarchés Kash n' Karry, reprise fin 1996 par Food Lion, commencera à contribuer au bénéfice.
Par ailleurs, Delhaize continue à ouvrir de nouveaux magasins en Belgique et à l'étranger, à rénover des magasins existants, ainsi qu'à chercher des acquisitions intéressantes aux Etats-Unis et des possibilités d'expansion en Europe de l'Est. Le groupe compte aussi développer son pôle asiatique, mais en raison des frais de lancement élevés celui-ci ne sera rentable que dans cinq ans environ.
La politique d'investissement de Delhaize, orientée vers les marchés émergents, est prometteuse, mais selon nous les bénéfices de ces activités ne suffiront pas pour compenser la stagnation sur les marchés quasi saturés comme la Belgique. L'action est correctement évaluée, mais nous n'achèterions pas. Conserver.

 

DELHAIZE

Après une bien faible année 97, le cours est reparti dans la bonne direction depuis début 98. Conserver.

 

 

Partagez cet article