Analyse
Electrabel il y a 20 ans - lundi 23 mars 1998

ELECTRABEL - Résultats 97

Le producteur d'électricité Electrabel (9 770 BEF) a annoncé pour 97 une croissance bénéficiaire de 8,5 %, à 606 BEF par action. Hors éléments exceptionnels (plus-values, e.a. sur la vente d'actions Powerfin), le bénéfice est en stagnation, à 548 BEF par action. En cause, un impôt spécial que le groupe a dû payer à l'Etat (25 BEF par action). Depuis le début de l'an passé, le marché du gaz et de l'électricité doit être progressivement libéralisé. Toutefois, les dégâts seront limités pour Electrabel. D'une part, le 1er segment qui sera libéralisé est celui des gros consommateurs (plus de 100 gigawatts/heure), auxquels le groupe compte déjà des tarifs nettement inférieurs à ceux de la plupart de ses concurrents européens. D'autre part, pour ce qui concerne les livraisons aux particuliers, les contrats d'exclusivité conclus par Electrabel avec les intercommunales restent valables jusqu'en 2011. Mais le marché belge est quasiment saturé, aussi pour assurer sa croissance bénéficiaire Electrabel a pris une participation dans l'espagnole Iberdrola et la britannique Scottish Power. Pour cette année, nous n'attendons qu'une légère croissance bénéficiaire, à 560 BEF par action. En effet, non seulement Electrabel devra à nouveau payer la taxe spéciale, mais en plus le Comité de Contrôle de l'Electricité et du Gaz l'oblige à baisser ses tarifs d'électricité. Electrabel est le type même de l'action de bon père de famille, et son dividende augmente chaque année. L'action est bon marché. Acheter.

 

ELECTRABEL

La baisse des taux d'intérêt a fait grimper le cours. Vous pouvez encore acheter.

 

 

Partagez cet article