Analyse
Royale Belge il y a 19 ans - lundi 9 mars 1998

ROYALE BELGE - SUPERDIVIDENDE

L'assureur Royale Belge (RB; 12 200 BEF) a décidé de distribuer un superdividende de 340 BEF. Il a enregistré en 97 un résultat record, gonflé par une très belle plus-value sur la cession des titres ING qu'il avait obtenu en échange de sa participation de 12,3 % dans la BBL, rachetée par le bancassureur néerlandais. Mais même hors cet élément exceptionnel, le bénéfice du groupe a progressé nettement plus que prévu : + 26 %, grâce e.a. à de beaux bénéfices sur ses placements et à l'amélioration de la situation de sa filiale Banque Ippa. Pour l'avenir, RB compte pour sa croissance bénéficiaire surtout sur son pôle bancaire et sur ses activités d'assurances aux Pays-Bas. Dans le premier cas, la fusion des filiales Banque Ippa et Royale Belge Finance va permettra aux deux entités d'étoffer leur gamme de produits et ainsi de renforcer la fidélisation des courtiers soucieux de répondre aux besoins de plus en plus sophistiqués de leur clientèle. Dans le second cas, la RB devrait tirer profit e.a. de la privatisation partielle du système de sécurité sociale néerlandais. Depuis plusieurs mois les rumeurs vont bon train autour de l'avenir de RB, qui se retrouve isolé dans un paysage financier en pleine concentration. Les contacts ont repris en vue d'un rapprochement avec Axa Belgium. Le cours tient compte de cette éventualité. L'action est correctement évaluée, mais les perspectives sont mitigées tant que le groupe n'a pas trouvé de partenaire. Conserver.

ROYALE BELGE

Les belles perspectives qu'apporterait une alliance avec un autre groupe sont dans le cours. Conserver.

 

 

Partagez cet article