Analyse
Spector il y a 19 ans - lundi 16 mars 1998

SPECTOR - turnaround en vue?

Le groupe de photographie Spector (2 315 BEF) a annoncé pour l'an dernier un bénéfice du même ordre que celui de 96, mais hors frais exceptionnels pour la restructuration de Photo Porst (racheté en 96) et pour l'intégration de la chaîne de vente par correspondance Maxicolor, le bénéfice par action atteint ± 48 BEF, contre 25 BEF en 96. Les pertes encore subies par Porst (qui fournit près de la moitié du chiffre d'affaires du groupe) en 97 ont pu être totalement compensées par les beaux résultats des autres divisions. Spector prévoit pour 98 un programme ambitieux d'investissements qui devrait soutenir sa croissance ces prochaines années. De plus, le regroupement de tous les laboratoires centraux de développement du groupe en une seule division de production permettra une réduction de coûts sensible. Enfin, après sa profonde restructuration Porst devrait selon la société elle-même sortir du rouge dès cette année. Nous revoyons notre prévision bénéficiaire pour 98 à la hausse, de 55 BEF à 65 BEF par action (35 % de plus qu'en 97). Les gigantesques reprises de fin 96 (Porst, Föfoto et Photo Hall) ont considérablement renforcé la position de Spector sur le marché de la photo. Selon nous, le groupe pourra renouer avec la croissance bénéficiaire ces prochaines années. Mais les rationalisations et restructurations pourraient prendre plus de temps que prévu. La direction du groupe est en effet généralement plutôt optimiste. L'action est correctement évaluée mais assez spéculative. Achetez si un risque supérieur à la moyenne ne vous fait pas peur.

SPECTOR/BEL 20

Spector (gras; base 100) est depuis 97 en retard sur la Bourse. Acheter si vous acceptez un peu plus de risque.

 

 

Partagez cet article