Analyse
Introduction il y a 19 ans - mardi 14 avril 1998

Le Bel 20 a déjà gagné plus de 26 % depuis le début de l'année. 

DECELERATION

Alors que la Bourse américaine faisait du surplace pendant la courte semaine avant Pâques, la plupart des Bourses européennes ont encore monté, mais nettement moins fort que les semaines précédentes. Une des raisons de cette décélération est probablement le léger recul du dollar américain.
Fondamentalement il n'y a rien d'inquiétant. L'économie européenne reste bien orientée, mais les cours élevés doivent quand même vous inciter à une plus grande sélectivité. A Bruxelles, l'indice Bel 20, qui reflète l'évolution des 20 principales actions belges, a clôturé la semaine en très légère hausse : + 0,7 %.
Jeudi dernier, toute l'attention s'est portée sur les premiers pas en Bourse du groupe de salles de cinéma
Kinepolis. La demande a été si forte, qu'il a été impossible de fixer un cours d'équilibre. Alors que le cours d'introduction était de 1 600 BEF, il a fallu fixer un cours fictif de 2 180 BEF le premier jour de cotation. Le mardi 14 avril, deuxième jour de cotation, il n'y a pas non plus eu formation d'un cours effectif. Pour le moment, nous n'achetons pas.

Il y a également eu des nouvelles du côté du groupe français Suez-Lyonnaise des Eaux, qui a finalement admis jeudi, après des rumeurs persistantes, qu'il envisageait de racheter la totalité de la Société Générale de Belgique (SGB). Vous trouverez ci-contre et en p.1 nos commentaires sur les conséquences pour la SGB et ses participations. Enfin, le groupe pharmaceutique UCB (155 500 BEF) a annoncé que tout se passe bien, notamment en ce qui concerne l'introduction de son médicament vedette, le Zyrtec, sur le marché japonais. A partir de l'an prochain, l'action UCB sera divisée par 100 et il n'y aura plus de dividende intérimaire. Conserver.

Partagez cet article