Analyse
Sait-Radioholland il y a 20 ans - lundi 27 avril 1998

SAIT-RADIOHOLLAND - Résultats 97

SAIT-RadioHolland (SRH; 1 050 BEF), fournisseur d'appareils de navigation et de télécommunications mobiles, a vu son bénéfice diminuer de moitié l'an passé, à ± 25 BEF par action. Ce résultat est finalement un peu meilleur que prévu, car après la perte enregistrée au 1er trimestre 97 le groupe n'attendait pour toute l'année qu'un "break-even" (ni bénéfice, ni perte). La raison de ce qu'il faut quand même qualifier de contre-performance se trouve dans les activités maritimes de SRH en Extrême-Orient (hausse des coûts d'entretien) et aux Pays-Bas (pressions sur les marges dues à une concurrence agressive). En outre, le groupe a à nouveau établi d'importantes provisions l'an dernier en vue d'une nouvelle restructuration. Depuis 92, SRH ne cesse de se restructurer, mais malgré cela sa rentabilité reste insuffisante. Nous ne sommes pas très confiants pour l'avenir. En outre, le recul du dividende (qui passe de 15,75 BEF net par action à 9 BEF) semble indiquer que la direction elle-même pense que le retournement tant attendu n'est pas pour demain. C'est pourquoi nous n'achetons pas l'action, qui est bon marché. Toutefois, si vous en avez, vous pouvez conserver. Le Conseil des Ministres doit décider dans quelques semaines de l'attribution du projet Astrid (réseau de communications par radio pour tous les services d'aide et de sécurité en Belgique), et SRH fait partie d'un des 3 consortiums en lice. En cas d'issue positive pour le groupe, le cours pourrait bondir.

 

SAIT-RADIOHOLLAND

SRH n'a visiblement pas profité de la forte hausse de la Bourse ces dernières années. Conserver.

 

 

Partagez cet article