Analyse
Bétons belge il y a 19 ans - lundi 11 mai 1998

BETONS BELGE 

La Société Belge des Bétons (SBB; 23 000 BEF) a été une des dernières la semaine passée à publier ses résultats 97. Nous savions depuis fin mars dernier que sa principale filiale, Besix, avait clôturé dans le rouge. A présent il apparaît que SBB également a subi une perte, de quelque 163 BEF par action, alors que nous avions compté sur un "break-even" (ni bénéfice, ni perte). Le groupe table sur une amélioration en 98 - le maintien du dividende net à 255 BEF en témoigne - mais selon nous le bénéfice ne sera pas énorme (environ 400 BEF par action, alors qu'au début des années 90 le bénéfice par action était de ± 2 000 BEF). En effet, la concurrence sur le marché de la construction en Belgique (principal débouché de Besix) continue à peser sur les marges bénéficiaires. SBB est actif surtout sur le marché belge, où la construction reste morose et est soumise à une très forte concurrence. L'action est correctement évaluée (e.a. en raison de sa valeur comptable élevée, 26 425 BEF), mais nous n'achèterions pas. Vous pouvez conserver.

 

BETONS BELGE 

Des rumeurs de rachat ont fait bondir le cours début 98. Perspectives bénéficiaires mitigées. Ne pas acheter.

 

 

Partagez cet article