Analyse
ENI il y a 20 ans - lundi 18 mai 1998

ENI - Nouvelle privatisation confirmée

ENI (12 375 ITL) est le plus grand groupe gazier et pétrolier italien. La 4e tranche de privatisation du groupe vient d'être confirmée et aura lieu en juin. Cependant l'Etat conservera le contrôle. Cela ne nous inquiète pas, car ENI est un groupe dynamique qui ne ménage pas ses efforts pour améliorer sa rentabilité. Ainsi, il a récemment été décidé d'attribuer des actions gratuites aux membres de la direction, ce qui les incite encore plus à bien gérer le groupe. L'avenir est prometteur pour ENI. Il a conclu en 97 et au début de cette année des accords qui lui ont permis d'augmenter sa présence à l'étranger (Kazakhstan, Chine,...) et d'augmenter ses réserves d'hydrocarbures. En outre, dans le gaz, ENI a réussi à diversifier ses sources d'approvisionnement en signant avec un consortium norvégien et le néerlandais Gasunie un accord de fourniture à long terme. Il a aussi signé, en février dernier, une alliance avec le russe Gazprom. ENI est bien géré et financièrement sain. Pour 98, nous tablons sur un bénéfice de 700 ITL par action, et à long terme les perspectives sont bonnes également. L'action est correctement évaluée et la prochaine tranche de privatisation pourrait donner un petit coup de pouce au cours. Acheter.

ENI

ENI (en ITL) a baissé dans le sillage de la Bourse italienne. Profitez-en pour acheter.

 

 

Partagez cet article