Analyse
Glaverbel il y a 20 ans - lundi 11 mai 1998

GLAVERBEL

Le producteur de verre Glaverbel (5 260 BEF) a annoncé la reprise des usines de verre européennes et du réseau de distribution en France, Allemagne, Italie et Grande-Bretagne de l'américain PPG (verre pour l'automobile, miroirs). Un des avantages immédiats de ce rachat est que Glaverbel pourra acheter chez PPG une partie du verre brut dont il a besoin, ce qui le rendra nettement moins dépendant d'importations chères (coût du transport) en provenance d'Asie. De plus, par PPG Glaverbel aura accès au marché italien et du nord de la France et profitera de synergies entre ses usines belges et les usines du nord de la France. Enfin, Glaverbel accroît par PPG ses parts du marché du verre pour voitures, qui a le vent en poupe grâce au redressement du secteur automobile. Cependant, à court terme l'acquisition pèsera sur le bénéfice. On n'aura probablement pas plus de détails avant fin juin, mais en attendant nous évaluons le coût de l'opération à un bon 35 BEF par action. Dès lors nous revoyons nos prévisions bénéficiaires à la baisse, à 350 BEF par action contre 385 BEF auparavant. De plus, des restructurations pourraient être annoncées, qui raboteraient encore plus le bénéfice à court terme. L'action est bon marché, mais tant que nous ignorons l'impact précis de l'acquisition de PPG nous n'achetons pas. Conserver.

 

GLAVERBEL

L'annonce de la possible acquisition de PPG a donné un coup de pouce au cours. Conserver.

 

 

Partagez cet article