Analyse
Heineken : des opérations complexes il y a 20 ans - lundi 4 mai 1998

HEINEKEN : DES OPERATIONS COMPLEXES

Le 5 mai, le brasseur néerlandais Heineken a scindé ses actions en cinq. Désormais, ces actions ne seront plus disponibles sous forme d'actions au porteur. En outre, la société paie un dividende final pour l'année 1997 et octroie des actions supplémentaires à ses actionnaires. Petit tour d'horizon.

 

Octroi d'actions

Heineken octroie de nouvelles actions à ses actionnaires. Chaque lot de quatre actions Heineken, représentées par les coupons n°  63, donne droit à une nouvelle action. Etant donné que ces actions ont été scindées en cinq et ne sont plus livrables matériellement (voir plus loin), ce sont cinq nouvelles actions Heineken (et non pas une) qui seront inscrites sur votre compte-titres. Le précompte mobilier belge n'est pas dû sur ces nouvelles actions.

 

Paiement d'un dividende

Pour l'exercice 1997, Heineken paie un dividende de 3,5 florins brut par action. Mais vu que la société a déjà payé un dividende intermédiaire de 1,5 florins, ce sont 2 florins brut que vous recevrez par action, en échange de chaque coupon n°  64 rapporté à votre banque ou société de Bourse. Si vous touchez ce dividende auprès d'une banque établie en Belgique, il vous restera 1,125 florins net (± 20 francs) par action après déduction de l'impôt sur dividende néerlandais et du précompte mobilier belge.

 

Dématérialisation et scission en cinq

Les nouvelles actions Heineken ne seront plus livrées matériellement. Dorénavant en effet, les actions Heineken seront uniquement disponibles sous forme de "CF-stukken" à inscrire sur un compte-titres dans votre banque. Les actions existantes au porteur doivent également être échangées contre ces "CF-stukken". Vous devez donc rapporter les actions Heineken assorties des coupons n°  65 à 90 à votre banque ou société de Bourse. Chaque action donne droit à cinq actions nouvelles, l'action Heineken étant scindée en cinq depuis le 5 mai. Cette opération ne vous enrichira pas pour autant : il y aura cinq fois plus d'actions en circulation, mais leur valeur sera divisée en cinq.

 

En bref

• Quatre coupons n°  63 vous donnent droit à cinq nouvelles actions "scindées".
• Chaque coupon n°  64 vous donne droit à un dividende final brut de 2 florins pour 1997.
• Rapportez le plus vite possible vos actions nominatives, coupons 65 à 90 attachés, à votre intermédiaire financier. Celui-ci pourra ainsi prendre les mesures nécessaires pour la scission des actions, leur conversion en CF-stukken et leur dépôt sur un compte-titres.
• Depuis le 5 mai, seules les nouvelles actions "scindées" peuvent être négociées en Bourse.
• Toutes ces opérations sont gratuites jusqu'au 31 août. Mais si votre banque ou société de Bourse devaient vous compter des frais, nous vous conseillons de négocier. Sachez en tout cas que la BBL garantit la gratuité des opérations. Rapportez vos coupons et actions avant le 31 août pour éviter tous frais inutiles.

 

Partagez cet article