Analyse
Audiofina il y a 19 ans - mardi 2 juin 1998

AUDIOFINA - Télévision digitale en Allemagne

Le principal actif du groupe de médias luxembourgeois Audiofina (1 530 BEF) est sa participation dans CLT-Ufa, une entreprise créée en 1997 et qui chapeaute les activités radio et TV d'Audiofina et de l'allemand Bertelsmann. Audiofina doit faire face à un nouveau problème. La Commission européenne refuse de donner son feu vert au projet de CLT-Ufa et du magnat allemand Kirch visant à collaborer pour le développement de la télévision numérique en Allemagne et à partager les frais de démarrage importants. Audiofina devra donc faire face à des frais importants, ce qui avec les frais de lancement d'autres chaînes TV telles que Channel 5 en Grande-Bretagne et les pertes subies par quelques-unes de ses chaînes, pèsera lourdement sur le bénéfice cette année. Aussi nous prévoyons une perte pour Audiofina en 98. Certes, le groupe dispose d'un énorme paquet de liquidités (quelque 600 BEF par action), mais il manque visiblement de projets crédibles pour assurer sa croissance. Continuer à investir dans la TV commerciale nous semble hasardeux : non seulement il faut 5 à 6 ans pour rentabiliser ce type de projets, mais en outre l'importance de la TV commerciale pourrait régresser alors que d'autres médias se développent (notamment Internet, bientôt accessible via la TV). Dans ce contexte, le projet d'Audiofina de racheter 10 % de ses propres actions ne nous apparaît pas suffisant pour ramener la confiance sur le titre. L'action est correctement évaluée. Cependant, l'avenir du groupe est très incertain. N'achetez certainement pas, et si vous en avez, vendez.

Partagez cet article