Analyse
Boeing il y a 19 ans - lundi 6 juillet 1998

BOEING - Problèmes de production

L'américain Boeing (1 850 BEF; 48,44 USD), constructeur d'avions civils et militaires, vient d'annoncer qu'une partie de ses problèmes de production sont résolus, grâce à une meilleure répartition du travail. Une bonne nouvelle, mais il n'en reste pas moins que son outil de production reste lent et obsolète. Ceci pénalise d'autant plus Boeing, que son concurrent européen Airbus lui mène une guerre de plus en plus implacable, en matière de prix comme au niveau technologique. Airbus parvient même à décrocher des contrats auprès de clients jusqu'ici "chasse gardée" de Boeing (ex. US Air, et peut-être également British Airways à l'avenir). En outre, en raison de la crise, beaucoup de commandes sont gelées ou annulées en Asie, en particulier pour de gros porteurs, segment le plus rentable pour le groupe. L'action est correctement évaluée et le secteur de l'aviation a le vent en poupe. Cependant, malgré l'amélioration de sa productivité, Boeing a perdu des points par rapport à la concurrence et en outre le groupe souffre de la crise en Asie. Conserver, ne pas acheter.

BOEING

 

La productivité de Boeing (en USD) s'améliore, mais la guerre des prix s'intensifie. Conserver.

Partagez cet article