Analyse
De Rigo il y a 19 ans - mardi 28 juillet 1998

DE RIGO - Changement de conseil : vendre

• Lunettes
• New York
• 4,69 USD

La situation ne semble pas s'améliorer pour De Rigo, le fabricant italien de lunettes. Après avoir cédé du terrain deux années de suite, avec un recul des ventes de 13 % en 1996 et de 20 % en 1997, la société a annoncé des résultats médiocres pour le 1er trimestre 98: une hausse d'à peine 1,8 % des ventes. De plus, l'entreprise a annoncé début juin que ses résultats semestriels pour 1998 devraient être au-dessous du niveau de 1997 - si les commandes de juin sont similaires à celles de mai. Ce qui est inquiétant, c'est que ces résultats interviennent après le repositionnement des principales marques de la société et alors que son système informatique, introduit en 1997, est désormais tout à fait opérationnel, (les mauvaises ventes de 1997 avaient été imputées à ses maladies de jeunesse). Dans ces conditions, le potentiel de croissance organique de De Rigo semble donc limité, d'autant que le marché est arrivé à maturité. Selon les spécialistes, le renforcement du réseau de distribution est crucial dans ce secteur. Mais De Rigo ne s'est toujours pas décidé à une acquisition majeure, alors qu'il dispose des liquidités nécessaires pour racheter un distributeur important.

Lorsque nous avons conseillé l'action, nous pensions que De Rigo renforcerait son réseau de distribution pour gagner des parts de marché et améliorer ses ventes. Mais aucune tentative d'acquisition n'a encore été faite et, entre-temps, la société a cédé du terrain face à ses concurrents italiens: Luxottica et Safilo. Notre confiance dans cette action s'est évanouie et nous recommandons de VENDRE.

Partagez cet article