Analyse
Tractebel il y a 19 ans - lundi 24 août 1998

TRACTEBEL: Situation actuelle

Depuis quelques années, le holding énergétique Tractebel (5 830 BEF) étoffe sa présence internationale pour réduire sa dépendance d'Electrabel. Malgré quelques récentes initiatives (participations dans des groupes étrangers), notre producteur national d'électricité est presqu'exclusivement actif en Belgique, un marché pratiquement saturé et peu à peu libéralisé. A l'heure actuelle, Electrabel génère encore 75 % des bénéfices de Tractebel. D'ici l'an 2000, le groupe entend ramener ce pourcentage à 60 % en augmentant sa capacité de production à l'étranger. L'internationalisation des résultats sera en outre fortement soutenue par la division EGI (activités internationales de gaz et d'électricité) qui a levé les obstacles juridiques liés à la construction d'un gazoduc en Argentine et qui vient d'obtenir tous ses apaisements sur une importante concession au Brésil. D'autre part, le groupe Fabricom (installations techniques et services d'utilité publique), apportera également sa pierre, avec un important contrat remporté en Norvège où il a été le seul à pouvoir présenter une offre globale, grâce à la forte intégration de ses activités. En outre, il se dit que Fabricom serait sur le point de développer en Grande-Bretagne ses activités en matière de gestion des déchets. Pour cette année, nous tablons sur un bénéfice par action de 215 BEF contre 187 BEF en 97. Tractebel dispose d'une solide structure financière (laquelle pourrait encore être renforcée par une éventuelle fusion avec Electrabel) qui permet au groupe de poursuivre son expansion internationale. Bonnes perspectives. L'action est correctement évaluée et est selon nous à nouveau intéressante à acheter.

TRACTEBEL

Profitez de la récente baisse pour acheter. L'internationalisation ouvre de belles perspectives.

 

 

Partagez cet article