Analyse
CMB il y a 19 ans - lundi 7 septembre 1998

CMB - Résultats semestriels

Le bénéfice du groupe de transport maritime CMB (2 130 BEF) a quasiment diminué de moitié au 1er semestre. En cause, la crise asiatique, qui engendre une surcapacité dans le transport de marchandises en vrac dans la zone atlantique, avec pour conséquence une baisse des tarifs. La division transport en vrac de CMB s'enfonce dès lors toujours plus dans le rouge. Les activités d'assurances, qui en six mois ont généré presque autant de bénéfices que durant toute l'année 97, sont actuellement la principale source de revenus du groupe. On vient d'apprendre que la vente prévue de 3 éthyléniers de la filiale Exmar (transport de gaz) a été annulée en dernière minute. Une très mauvaise nouvelle pour CMB, qui en général tire une bonne partie de son bénéfice de l'achat/vente de navires. C'est pourquoi nous révisons nos prévisions bénéficiaires à la baisse, à 75 BEF par action, contre 145 BEF précédemment. Il faut cependant y ajouter une belle plus-value (un bon 140 BEF par action) réalisée en juillet sur la vente de la participation en CMBT. Cela porte le bénéfice total à ± 215 BEF. D'autre part, une poursuite de la baisse du dollar pourrait encore raboter quelque peu le bénéfice, car dans le transport maritime la plupart des prix sont exprimés en USD. A court terme les perspectives ne sont pas favorables. Mais le cours a plongé à la suite de la révision à la baisse des prévisions bénéficiaires pour 98. L'action est bon marché. Elle peut être achetée pour le long terme : le groupe dispose d'une flotte moderne et sa bonne connaissance du secteur maritime lui permet de réaliser régulièrement de beaux bénéfices sur l'achat/vente de navires.

CMB

Selon nous le cours tient amplement compte de la crise asiatique. Acheter pour le long terme.

 

 

Partagez cet article