Analyse
Omega Pharma il y a 19 ans - lundi 21 septembre 1998

OMEGA PHARMA - Nouvelles acquisitions

Omega Pharma (2 050 BEF), distributeur de produits pharmaceutiques, vient d'annoncer des résultats semestriels en ligne avec les prévisions de juin dernier, lors de l'introduction du titre en Bourse. Dès lors, nous tablons pour cette année sur un bénéfice de ± 35 BEF par action. Toutefois, ce chiffre ne tient pas compte des coûts importants liés aux reprises faites fin 97 et qui pourraient fortement écorner le résultat. Omega Pharma entend par ailleurs poursuivre sa stratégie dynamique de reprises. Après Lomed (vitamines Multi-Cure e.a.) et Promedis (anti-moustiques Repello,...), 4 nouvelles acquisitions viennent d'être annoncées, parmi lesquelles Competel, leader du marché des systèmes informatiques pour pharmacies. Ces rachats devraient commencer à contribuer au bénéfice dès 99. Omega Pharma développe et vend des produits cosmétiques et de régime, et distribue aux pharmacies des produits chimiques de base pour les préparations magistrales. Mais sa croissance doit venir surtout du marché des médicaments en vente libre, dont le potentiel est énorme : si le groupe parvient à s'approprier 3 % de ce marché, il doublera son chiffre d'affaires. L'action Omega Pharma est chère. N'achetez pas. Si sur nos conseils vous avez souscrit lors de l'introduction en Bourse, conservez. Le cours est sous pression alors que la société n'est en rien touchée par la crise dans les pays émergents.

OMEGA PHARMA

Les turbulences sur les marchés financiers ont fait baisser l'action, mais elle reste chère. Ne pas acheter.

Partagez cet article