Analyse
Diageo il y a 19 ans - lundi 19 octobre 1998

DIAGEO - croissance freinée par les pays émergents et le dollar

Le britannique Diageo (578 pence), né de la fusion entre Grand Met et Guinness (1997), est le n° 1 mondial des spiritueux (Smirnoff, Baileys, Johnnie Walker,...). Il est actif aussi dans l'alimentation (Green Giant, Haägen Dazs), la restauration rapide (Burger King) et la bière. Pour l'exercice 97/98, clôturé le 30/6, les résultats du groupe sont en stagnation. En cause, la crise en Asie (± 8 % du chiffre d'affaires et 9 % du bénéfice) qui réduit les ventes là-bas, ainsi que la cherté de la livre britannique qui rend les produits du groupe moins compétitifs. Pour les 2 années à venir, nous ne sommes pas très optimistes. La faiblesse de la consommation en Asie et en Amérique latine pèsera sur les résultats. Une poursuite de la baisse du dollar aurait également un impact négatif, car Diageo réalise près de la moitié de son bénéfice en Amérique du Nord. A plus long terme toutefois, le groupe est bien placé pour profiter de la reprise en Asie quand elle interviendra. En outre, il récoltera les fruits des réductions de coûts engendrées par la fusion. Nous tablons sur une croissance bénéficiaire de l'ordre de 20 % en 2001. Diageo souffre de la crise dans les pays émergents, mais ses résultats devraient renouer avec la croissance lorsque ces économies se redresseront. L'action est correctement évaluée. Ne pas acheter pour l'instant, mais conserver.

DIAGEO

La crise des pays émergents a fait chuter le cours (en pence). Bonnes perspectives à terme. Conserver.

 

 

Partagez cet article