Analyse
Olitec il y a 19 ans - mardi 6 octobre 1998

OLITEC - Changement d'avis: de conserver à vendre

Communication de données
Paris (Euro.NM)
600 FRF

Les premiers résultats semestriels d'Olitec, le producteur français de modems, révèlent une augmentation de 31 % du chiffre d'affaires par rapport aux 6 premiers mois de 97. Les résultats sont toutefois décevants si l'on se souvient que les dernières années avaient vu une progression à un rythme de 50 % et que la hausse du 2ème trimestre s'est limitée à 12 %. Il n'est donc guère étonnant, vu l'agitation actuelle des bourses, que les investisseurs aient déserté l'action, provoquant une chute de son cours (actuellement plus de 50 % sous son maximum). Nous pensons que, dans le cas d'Olitec, le marché a exagéré. Notre raisonnement se base sur 4 points :
1) le secteur des modems a selon nous un énorme potentiel de croissance qui provient surtout du développement de l'Internet (qui ne fait que commencer à décoller en Europe) et des progrès continus de la technologie des modems (la vitesse à laquelle un utilisateur peut naviguer sur l'Internet devrait être multipliée par 18 d'ici l'an 2000);
2) les prix des modems d'Olitec sont concurrentiels, leur qualité est reconnue et ils présentent souvent des fonctions innovatrices. Par exemple, le nouveau modèle qui sera lancé dans quelques jours vous permettra de lire votre courrier électronique (e-mail) sans allumer votre ordinateur. Le nouveau modem aura en effet sa propre mémoire et son propre écran;
3) nous sommes confiants dans la gestion de la société et dans sa stratégie d'internationalisation. La récente alliance entre Olitec et la société américaine Boca (vendeur de la console Internet "Boca Vision" qui permet d'accéder à l'Internet par la télévision) sera déterminante. Olitec et Boca vendront non seulement leurs produits respectifs, mais ils travailleront ensemble sur des projets de recherche;
4) enfin, la direction nous affirme que les résultats décevants du 2ème trimestre étaient dus à des circonstances spécifiques : certains clients attendaient un nouveau standard technique et la coupe du monde de football a poussé les Français à s'équiper de télévisions et de vidéos plutôt que d'ordinateurs et de modems. De plus, le carnet de commandes est évalué à 300 millions de FRF, soit 20 % de plus qu'il y a 3 mois. Enfin, Olitec réalise traditionnellement un bon dernier trimestre.

Nous attendons une hausse de 30 % du bénéfice par action en 98 (43 à 56 FRF). L'action est sous-évaluée. Notre avis passe de conserver à ACHETER.

EVOLUTION DU COURS D'OLITEC (EN FRF)

Partagez cet article