Analyse
Bétons Belge il y a 19 ans - lundi 16 novembre 1998

BETONS BELGE - rachat de Muller TP

La Société Belge des Bétons (SBB; 19 875 BEF) rachète, via sa filiale Besix, 51 % de Muller TP, entreprise familiale française. Celle-ci réalise un chiffre d'affaires équivalant à 6 milliards de BEF (SBB réalise 22,76 milliards de BEF) et est active surtout en France et en Allemagne, alors que SBB est présente principalement au Benelux et hors de l'UE. En matière d'activités les deux groupes sont aussi complémentaires : construction non-résidentielle et ingénierie pour SBB, terrassements et routes pour Muller TP. Cette prise de participation s'inscrit dans la stratégie d'internationalisation menée depuis quelques années par SBB pour compenser la faiblesse de son marché domestique. Notons que Besix, la filiale de SBB, fait partie d'un des consortiums à qui pourrait être confiée la commande d'une grosse station d'épuration au nord de Bruxelles. Nous espérons que l'internationalisation croissante (actuellement 46 % du chiffre d'affaires sont réalisés hors Benelux) et les restructurations entamées l'an passé porteront leurs fruits à terme. Mais en attendant, SBB reste une entreprise insuffisamment rentable. En outre, l'incertitude subsiste en ce qui concerne les chantiers au Congo. Bien que l'action soit bon marché, nous n'achèterions pas. Conserver.

Partagez cet article