Analyse
General Motors il y a 19 ans - lundi 30 novembre 1998

GENERAL MOTORS - Introduction en Bourse de Delphi

L'américain GENERAL MOTORS (GM; 2 485 BEF; 71,44 USD), 1er constructeur automobile mondial, poursuit sa restructuration. Il a l'intention de se séparer, fin 99, de Delphi, sa filiale équipements, via une introduction en Bourse suivie d'une distribution aux porteurs d'actions GM. Cela devrait lui permettre de réaliser une plus-value de ± 0,35 USD en 99. L'objectif de GM est d'accroître la liberté de Delphi pour lui permettre de mieux se développer, et de se recentrer sur la production de voitures. Cette opération s'inscrit dans la stratégie du groupe visant à améliorer sa rentabilité : fusion des activités nord-américaine et internationale, construction d'usines modernes aux USA et en Europe,... Une usine vient ainsi d'être inaugurée en Pologne. Elle produira à partir de 2000 une minivoiture pour l'Europe. GM semble donc prendre le taureau par les cornes. Mais le groupe aura de la peine à rapprocher durablement sa rentabilité de celle de ses concurrents : il parvient difficilement à créer des modèles adaptés à la demande, et en outre les nombreuses grèves de ces dernières années ont détérioré le climat social, alors que GM compte sur la mobilisation du personnel pour sortir de l'ornière. Les mesures prises sont positives, mais le chemin reste très long. L'action est bon marché, cependant nous n'achèterions pas. Conserver. Nous vous tiendrons au courant des modalités de l'opération Delphi.

Partagez cet article