Analyse
GEC il y a 19 ans - lundi 11 janvier 1999

GEC - Tendance concentrée dans le secteur de la défense; action bon marché

Le britannique GEC (559 pence; 330 BEF), actif principalement dans l'électronique de défense, l'électronique industrielle et les communications, réalise 27 % de son chiffre d'affaires en Grande-Bretagne, 21,7 % aux USA, 29,2 % dans le reste de l'Europe, et le solde en Asie. L'électronique de défense est en pleine restructuration, et le groupe a la possibilité de s'associer avec des groupes des deux côtés de l'Atlantique. Il pourrait s'allier avec le français Thomson CSF ou les américains Northrop Grumman et Lockheed Martin, dont les activités sont semblables aux siennes, mais ces groupes sont moins rentables que GEC. La 3ème possibilité, dont on parle le plus en ce moment, est une alliance avec l'avionneur British Aerospace, lui-même allié à l'allemand Dasa. Soit il y aurait alliance à trois, soit rupture entre British Aerospace et Dasa, au profit de GEC. Ce dernier scénario permettrait de constituer un groupe intégré, dans lequel GEC fournirait son électronique de défense à British Aerospace. L'avenir du secteur de la défense passe par la concentration. Une alliance semble quasiment incontournable pour GEC à court ou moyen terme. Le groupe dispose de beaux atouts pour attirer un partenaire (rentabilité élevée, diversification géographique) et ses perspectives à long terme s'en verraient encore renforcées. Malgré la forte hausse du cours en 98, l'action reste correctement évaluée. Acheter.

GEC

Les options stratégiques du groupe sont bien accueillies par le marché et le cours (en pence) monte. Acheter.

 

 

Partagez cet article