Analyse
Gucci il y a 18 ans - mardi 12 janvier 1999

GUCCI - Changement du conseil d'acheter en conserver

• Produits de luxe
• New York
• 71,06 USD

La semaine dernière, le cours de GUCCI a atteint des sommets suite aux rumeurs de rachat par LVMH, un des principaux actionnaires. LVMH devrait prochainement communiquer ses intentions mais aucune révélation n'a été faite à ce jour. Au même moment, le groupe annonçait des ventes de Noël meilleures que prévu. Le chiffre d'affaires en novembre et décembre (exercice à clôturer le 31 janvier) a progressé de 23% avec d'importantes avancées sur les principaux marchés (U.S.A. et Japon) et des signes de redressement à Hong Kong et Hawaii. Ces régions avaient été durement touchées par la baisse des dépenses par les touristes japonais, causant une baisse de 20% des ventes d'articles de maroquinerie au troisième trimestre pour lequel GUCCI annonçait cependant aussi une progression de 9% du BPA. Pour l'exercice en cours, le groupe devrait atteindre un BPA d'au moins 3 USD. GUCCI semble être sorti grandi de la crise asiatique, cette dernière lui ayant fait prendre conscience de l'une de ses rares faiblesses : l'influence excessive des touristes asiatiques sur les ventes d'articles de maroquinerie. Voici peu, l'Asie représentait 50% des ventes. Pour remédier à ce déséquilibre, le groupe a consacré ses moyens financiers à une diversification dans les parfums, le prêt-à-porter et les montres. Une manoeuvre bien négociée puisque l'évolution des ventes dans ces activités compense la baisse du chiffre d'affaires dans la maroquinerie.

Après la forte hausse du cours suite aux rumeurs de rachat et aux excellentes ventes de fin d'année, notre conseil passe d'acheter à CONSERVER.

EVOLUTION DU COURS DE GUCCI EN USD

Partagez cet article