Analyse
Axa-UAP il y a 19 ans - lundi 8 février 1999

AXA-UAP - Acquisition de GRE en Grande-Bretagne

Le français Axa (122,40 EUR; 4 938 BEF), actif dans l'assurance (vie et non-vie) et la gestion de fonds, continue à s'étendre par des acquisitions. Il vient de racheter l'assureur britannique GRE (non-vie), qu'il va fusionner avec sa filiale Sun Life (assurance-vie). Ainsi il complète sa gamme de produits et devient n° 3 de l'assurance en Grande-Bretagne. En outre, GRE lui ouvre le marché de l'assurance en Afrique du Sud (où GRE est le 1er assureur). Si actuellement l'assurance non-vie traverse une phase difficile, nous attendons une amélioration des marges d'ici 12 à 18 mois. Certes, le prix payé par AXA est assez élevé, mais il sera ramené à un niveau plus raisonnable par la cession des actifs non stratégiques de GRE (assurance non-vie aux USA). En outre, la fusion des activités de Sun Life et GRE (élimination des doublons,...) devrait permettre de réaliser 50 millions de livres d'économies par an jusqu'en 2001. Les objectifs du groupe visant à augmenter sensiblement sa rentabilité pour 2001 restent donc réalistes. Nous misons sur une croissance bénéficiaire d'un petit 15 % pour 98 (4,75 EUR hors éléments exceptionnels). Pour l'avenir, nous pensons que la politique d'acquisitions fructueuse d'Axa se reflètera dans ses résultats. Et même si en 99 les coûts liés au rachat de GRE pèseront quelque peu sur la croissance des bénéfices (nous tablons sur 4,9 EUR), nous attendons un retour à une croissance soutenue en 2000 (5,5 EUR, soit + 12 %). L'action est correctement évaluée. Acheter.

AXA

 

Le cours s'est très vite ressaisi après la crise financière. Bonnes perspectives. Acheter.

 

 

Partagez cet article