Analyse
BMT il y a 18 ans - lundi 15 février 1999

BMT - Résultats 98

BMT (160 EUR; 6 454 BEF), actif dans les moules de verrerie (37 % du chiffre d'affaires), les engrenages (31 %), le façonnage de tôles (18 %) et l'ingénierie du verre (14 %), a augmenté son bénéfice de quelque 8 % hors éléments exceptionnels en 98. Ce résultat un peu meilleur que prévu est dû à une bonne maîtrise des coûts et à une diminution des charges fiscales. Cependant, le point faible de BMT est l'évolution du chiffre d'affaires, qui a stagné en 98. La division ingénierie du verre (construction de fours pour la production de verre) a souffert de la dégradation du marché asiatique et du manque d'investissements dans l'industrie du verre plat, tandis que les moules de verrerie ont été pénalisés par la concurrence est-européenne et par la surcapacité au niveau des fabricants de verre creux en Europe occidentale. Pour assurer sa croissance bénéficiaire, BMT délocalise une partie de sa production (en Tchéquie et en Roumanie pour les engrenages p.ex.) et diversifie sa gamme de produits (rachat des britanniques EFCO et FIC, nouvelles acquisitions prévues dans les engrenages). A terme le groupe profitera aussi de la reprise attendue en Asie. Pour 99, nous tablons hors éléments exceptionnels sur une croissance bénéficiaire de plus de 10 %, à 12,25 EUR par action. Financièrement solide, BMT entend poursuivre sa stratégie de délocalisation et de diversification. Cette politique portera ses fruits à long terme. Action correctement évaluée. A acheter si vous êtes patient.

BMT

Bonne stratégie, qui devrait permettre au cours de repartir à la hausse. Acheter pour le long terme.

 

 

Partagez cet article