Analyse
Cobepa/Ibel il y a 19 ans - lundi 22 février 1999

COBEPA/IBEL - Résultats

• Le bénéfice de COBEPA (67,40 EUR; 2 719 BEF), gonflé par d'importantes plus-values sur ventes de participations (notamment une partie de sa position dans l'opérateur GSM Mobistar), a augmenté de 15,6 % l'an passé, à 5,20 EUR. COBEPA se profile comme un holding dynamique, qui d'une part fournit du capital à risque à des entreprises souvent non cotées, et d'autre part gère un portefeuille d'actions de qualité générant des revenus réguliers (e.a. l'assureur néerlandais Aegon, le holding Pargesa, le groupe de distribution GIB, l'importateur de voitures D'Ieteren). En outre, son portefeuille contient d'énormes plus-values latentes (bénéfices pouvant être réalisés en cas de vente d'une participation) : plus de 90 milliards de BEF ou 2,23 milliards d'EUR). Enfin, il dispose d'un gros paquet de liquidités, qu'il a manifestement du mal à investir (mais plusieurs dossiers sont actuellement à l'étude). Il compte en tout cas utiliser une partie de cet argent pour racheter un paquet de ses propres actions, par le biais d'une émission de warrants put (nous y reviendrons).
• Ibel (71 EUR; 2 864 BEF), contrôlé à 75 % par COBEPA, a réalisé un bénéfice de 4,41 EUR par action l'an dernier, en grande partie grâce à des plus-values sur vente de participations (Ipso-ILG, CWA, Mobistar). Ainsi, le groupe a engrangé un bénéfice de 1,38 EUR par action sur la vente d'une partie de ses actions Mobistar. Actuellement, près de 2/3 du portefeuille d'Ibel sont investis dans Fortis (bancassurance), Mobistar et Uco Textiles. Le groupe détient en outre une série de participations en Flandres et aux Pays-Bas (à travers Paribas Deelnemingen).
• COBEPA et Ibel sont toutes deux bon marché. Ces holdings parviennent à augmenter régulièrement leurs revenus "ordinaires" (dividendes sur participations) de belles plus-values, et le potentiel est loin d'être épuisé. Pour un achat, nous donnons la préférence à COBEPA, dont le portefeuille est plus diversifié et le rendement de dividende plus élevé. Ibel peut rester en portefeuille. Si vous avez des actions Mosane (160 EUR; 6 454 BEF), l'homologue wallon d'Ibel, vous pouvez également les conserver, pour la plus-value latente que constitue sa participation dans Mobistar (plus de deux tiers du portefeuille : 56 %). Quant à l'avenir de COBEPA au sein de la nouvelle entité Société Générale-Paribas, il ne devrait pas être menacé étant donné le niveau élevé de sa rentabilité et la stratégie similaire menée en matière de participations industrielles.

COBEPA / IBEL

Depuis son entrée dans le Bel 20, le cours de Cobepa (gras, base 100) évolue parallèlement à celui d'Ibel.

Partagez cet article