Analyse
UCB il y a 19 ans - lundi 8 février 1999

UCB - Résultats 98

UCB (52,70 EUR; 2 126 BEF), le fleuron de l'industrie pharmaceutique belge, reste en grande forme. Si le résultat provisoire que le groupe a publié pour 98 est à peine supérieur à celui de 97, c'est en raison de frais exceptionnels et d'impôts en nette progression. Le résultat d'exploitation est lui en hausse de 30 %, et le chiffre d'affaires a grimpé de 9 %. Comme d'habitude, la division pharmacie se taille la part du lion avec une croissance bénéficiaire de 49 %, essentiellement grâce au succès de son antiallergique Zyrtec, qui après avoir fait un malheur aux USA est en train de percer avec brio sur le marché japonais. Après à peine quelques mois, le médicament vedette d'UCB s'est déjà adjugé 8 % des parts de marché au Japon. Son potentiel n'est certainement pas épuisé dans ce pays, puisqu'aux USA il détient presque 20 % du marché des antiallergiques. L'avenir reste serein pour UCB. Le groupe fonde beaucoup d'espoirs sur 3 nouveaux médicaments, dont un antiépileptique prometteur. La division films (d'emballage) tourne également à plein régime. UCB commercialise des produits à haute valeur ajoutée, ce qui lui assurera une belle croissance bénéficiaire. Pour 99, nous tablons sur un bénéfice (hors résultats exceptionnels) en hausse d'un bon 20 %. L'action est chère, aussi nous n'achèterions pas. Mais fondamentalement, les perspectives restent excellentes. La qualité appréciable des résultats augure d'une croissance bénéficiaire forte et durable. Conserver.

UCB

 

Forte croissance bénéficiaire attendue, mais le cours est très élevé. Ne pas acheter, conserver.

 

 

Partagez cet article