Analyse
GEC il y a 18 ans - lundi 8 mars 1999

GEC - Acquisition aux USA

Le britannique GEC (560 pence; 335 BEF), actif principalement dans l'électronique industrielle (49 % du chiffre d'affaires) et les télécommunications (40 %), vient d'annoncer l'acquisition de Reltec, société américaine de télécoms. Cette opération s'inscrit dans la stratégie de recentrage de GEC sur les télécommunications, après la cession il y a quelques semaines de son activité défense à British Aerospace. GEC s'ouvre ainsi le marché nord-américain, et la possibilité de coupler son offre d'équipements en télécoms avec celle de Reltec, spécialisé dans la transmission de données à grande vitesse. Par ailleurs, comme GEC dispose encore de liquidités conséquentes, d'autres acquisitions pourraient suivre d'ici la fin de l'année. Nous tablons sur un bénéfice par action de 28 p. pour 98/99 (clôture le 31/3). Pour 99/2000 nous attendons une stagnation, suite à la cession des activités défense. Ensuite, les acquisitions commenceront à porter leurs fruits et devraient permettre un retour à la croissance bénéficiaire. La stratégie de croissance externe (acquisitions) de GEC devrait porter ses fruits. L'action est correctement évaluée. Acheter.

GEC

Les nouvelles options stratégiques de GEC (en pence) font monter le cours. Bonnes perspectives. Acheter.

 

 

Partagez cet article