Analyse
Hoogovens il y a 19 ans - lundi 29 mars 1999

HOOGOVENS Résultats: baisse des bénéfices

Le sidérurgiste néerlandais HOOGOVENS (31 EUR; 1 251 BEF) a vu son bénéfice reculer de 25 % en 98. Il a souffert de la chute du prix de l'acier et de l'aluminium et a établi une provision (1,3 EUR par action) pour couvrir la restructuration de sa filiale Boël. Mais grâce à sa maîtrise des coûts, son bénéfice hors éléments exceptionnels n'a baissé que légèrement, à 6,06 EUR contre 6,51 EUR en 97. En 99 et 2000 le groupe devrait encore fortement souffrir de la chute du prix de l'acier : nous tablons respectivement sur un bénéfice par action de 2,5 EUR et de 3,25 EUR. Grâce aux investissements réalisés ces dernières années et à son implantation près de la mer (transport moins coûteux), l'activité acier de HOOGOVENS est plus rentable que celle de nombre de ses concurrents et le groupe entend conserver cette avance. Ainsi, il a annoncé qu'il comptait se retirer de Boël, dont il n'a pas pu redresser la rentabilité. Il envisage aussi de se retirer d'ici 5 ans des aciers longs pour se concentrer sur des produits à marges plus élevées (aciers galvanisés et aluminium). Dans un marché de l'acier en transformation (internationalisation des débouchés, concentration), HOOGOVENS a des atouts : implantation en bord de mer, augmentation de la part des produits à meilleure rentabilité,... De plus, le prix de l'acier devrait selon nous remonter à partir du 2e semestre 99. L'action est correctement évaluée. Acheter.

HOOGOVENS

Les bons résultats 98 et l'espoir d'une prochaine amélioration dans l'acier font remonter le cours. Acheter.

 

 

Partagez cet article