Analyse
Ontex il y a 18 ans - lundi 15 mars 1999

ONTEX - Résultats 98 baissent moins que prévu

ONTEX (98 EUR; 3 953 BEF) est le leader européen des produits d'hygiène personnelle jetables (langes, serviettes hygiéniques,...) vendus sous les marques de distributeurs (Aldi, Promodès, Delhaize, GIB,...). Alors qu'au moment de son introduction en Bourse en décembre 98 le groupe tablait, compte tenu des charges importantes liées à la réorganisation de l'appareil de production (à la suite des 3 acquisitions de 97), sur une division par 8 de son bénéfice (éléments exceptionnels tels que frais d'introduction en Bourse compris), celui-ci n'a été divisé que par un peu plus de 3. Paradoxalement, cette belle performance s'explique en bonne partie par un retard dans la réorganisation, qui a provoqué le report d'une série de charges (amortissements). Ce retard, qui a ralenti la progression du chiffre d'affaires (+ 4,7 % au lieu des 7 % prévus), est à présent quasiment résorbé. ONTEX table dès lors toujours sur un chiffre d'affaires en croissance de 15 % par an en moyenne jusqu'en 2001 et sur des marges en forte hausse. Cette année, les récentes acquisitions devraient contribuer de manière significative au bénéfice. Nous maintenons nos prévisions inchangées : un bénéfice 1,44 EUR par action et un premier dividende de 0,2 EUR. A plus long terme, les perspectives restent très bonnes. Les produits sous marque propre permettent en effet aux distributeurs de profiter de marges plus élevées que sur les produits de marques. En outre, ONTEX, actif surtout en Belgique, France et Allemagne, compte poursuivre son extension en Europe, au Sud et surtout de l'Est où le taux de pénétration des produits d'hygiène jetable est encore largement inférieur. Des acquisitions dans ces régions pourraient aboutir dans les 2 à 3 mois. Les produits d'ONTEX disposent d'un beau potentiel et le groupe mène une stratégie d'expansion prometteuse. Mais l'action est trop chère pour acheter. Conserver.

Partagez cet article