Analyse
Alpha M.O.S il y a 18 ans - mardi 20 avril 1999

ALPHA M.O.S - La FDA achète un nez électronique à AMOS

• Nez électroniques
• Paris (Euro.NM)
• 4,90 EUR

Depuis notre conseil d'achat en janvier dernier (E-R 27), le français ALPHA M.O.S (AMOS), fabricant de nez électroniques, a vu le cours de son action chuter de moitié. Rien ne sert toutefois de paniquer! Cette baisse résulte essentiellement de la déception des investisseurs lorsque AMOS, après un 1er trimestre décevant, a réduit ses prévisions de vente pour l'exercice en cours (clôture le 30/9/99) de près de 30 %. En effet, les ventes sont touchées par les deux facteurs suivants:
1. De grandes sociétés (dont Hewlett Packard) ont annoncé la sortie prochaine de nez électroniques. Il sera intéressant de voir ce que ces sociétés auront à offrir et les clients potentiels d'AMOS ont adopté la politique du wait and see, ce qui a eu un impact direct sur ses ventes. L'arrivée de nouveaux concurrents est toutefois de bon augure pour AMOS et ce, pour deux raisons. Tout d'abord, elle accroît l'intérêt général pour les nez électroniques qui ne font désormais plus figure de "gadgets" aux yeux de l'industrie. De plus, les concurrents ne révolutionnent pas le marché avec une nouvelle technologie qui pourrait nuire au standing d'AMOS et n'offrent pas de produits moins onéreux. Ils proposent plutôt des solutions similaires - ce qui confirme qu'AMOS est sur la bonne voie et en avance dans son domaine. Ceci est corroboré par le fait que d'autres grandes sociétés, comme l'affirme AMOS, ont contacté cette dernière pour obtenir la licence pour sa technologie.
2. Les ventes au Japon, pays où AMOS compte un distributeur et qui représentait 15 % des ventes totales en 98, ont été frappées de plein fouet par la récession économique. Néanmoins, d'autres distributeurs plus importants sont actuellement intéressés par la technologie d'AMOS et si les négociations aboutissent, ceci pourrait doper les ventes au Japon.
De plus, nous avons appris que la Food and Drug Administration avait récemment acheté un nez à AMOS pour tester la qualité des fruits de mer importés aux U.S.A. Curieusement, la FDA, bien qu'au courant de la technologie, avait jusqu'à présent fait preuve de peu d'enthousiasme à son égard. Et c'est en fait le 3ème nez qu'AMOS vend à un organisme gouvernemental américain! Outre le prestige qu'elles engendrent, ces ventes pourraient constituer une rampe de lancement idéale pour des ventes à plus grande échelle aux Etats-Unis.

AMOS est dans une situation paradoxale puisque ses puissants fondamentaux ont été associés à de faibles performances commerciales. Cela ne devrait pas durer et les efforts incessants devraient payer l'année prochaine. Cependant, nous ne prévoyons pas de progression importante du cours de l'action dans les prochains mois. Attendez avant d'acheter. Si vous en avez, vous pouvez certainement CONSERVER.

EVOLUTION DE L'ACTION ALPHA M.O.S. EN EUR

Partagez cet article