Analyse
Bétons Belge il y a 19 ans - mardi 6 avril 1999

BETONS BELGE

La Société Belge des Bétons (SBB; 450 EUR, 18 153 BEF), a réalisé un bénéfice de 34,54 EUR par action en 98, après une année 97 en perte. Notons que ce résultat, fortement influencé par une série de fructueuses opérations de change, est à attribuer aux activités hors zone euro. BBM réalise actuellement quelque 47 % de son chiffre d'affaires hors du Benelux (contre 39 % en 97), principalement au Proche-Orient, en Egypte, en Europe centrale et de l'Est. Sur son marché domestique, comme le groupe est actif surtout dans la construction non résidentielle et les travaux d'infrastructure, il a souffert des politiques d'austérité budgétaire. C'est la raison pour laquelle il s'est tourné de plus en plus vers l'étranger. Il entend poursuivre cette stratégie à l'avenir et en outre développer ses activités de niche (environnement, installations électromécaniques). Pour cette année, nous tablons sur un bénéfice de 42,5 EUR par action, grâce e.a. à la récente acquisition de 51 % du français Muller TP. A terme, la politique d'internationalisation portera sûrement ses fruits, mais malgré les restructurations successives la rentabilité de SBB reste faible. En outre, le groupe se montre très avare en informations pour l'actionnaire. Action bon marché, mais nous n'achèterions pas. Conserver.

BETONS BELGE

Les rumeurs de rachat qui ont fait bondir le cours début 98 se sont vite apaisées. Ne pas acheter, conserver.

 

 

Partagez cet article